Fermer
Imprimer


Colonisation urinaire gravidique (bactériurie asymptomatique)


Mise à jour : 4 juillet 2018



Pour en savoir plus :

GROSSESSE

Le diagnostic de colonisation urinaire gravidique (bactériurie asymptomatique) sera posé devant la présence de la même bactérie à un seuil ≥ 10^5 UFC/mL, idéalement sur 2 cultures consécutives à 1 ou 2 semaines d’intervalle.

La leucocyturie n’intervient pas dans la définition.

En pratique

  • Les colonisations urinaires gravidiques doivent être traitées (recommandations sous l’égide de la SPILF, auxquelles le CRAT a participé).
  • Le traitement antibiotique sera d’emblée adapté à l’antibiogramme.

- Antibiothérapie de la colonisation urinaire gravidique selon les recommandations de la SPILF :

1ère intention Amoxicilline 1gx3 PO 7 jours
2ème intention Pivmecillinam 400mgx2/j PO 7 jours
3ème intention Fosfomycine 3g PO dose unique
4ème intention Triméthoprime 1cp (300mg)/j PO à éviter avant 10 SA 7 jours
5ème intention Nitrofurantoine 100mgx3/j PO 7 jours
Cotrimoxazole "forte" 1cpx2/j PO à éviter avant 10 SA 7 jours
Augmentin® 1gx3/j PO 7 jours
Cefixime 200mgx2/j PO 7 jours

- En cas de résistance à ces traitements, consulter dans le site chaque antibiotique auquel le germe est sensible ou bien contacter le CRAT.

- Un examen cytobactériologique des urines (ECBU) de contrôle sera réalisé 8 à 10 jours après l’arrêt du traitement, suivi d’un ECBU mensuel jusqu’à l’accouchement.



Seuls quelques noms de spécialités sont mentionnés dans ce site. Cette liste est indicative et n’est pas exhaustive.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2018 - Tous droits réservés 2018 -