Fermer
Imprimer


Golimumab - exposition paternelle


Mise à jour : 23 mars 2020



Pour en savoir plus :

SIMPONI®


Le golimumab est un anticorps monoclonal de type IgG1, immunosuppresseur anti-TNF alpha.
Il s’utilise par voie sous-cutanée.
Sa demi-vie d’élimination plasmatique est longue (14 jours en moyenne).
Ses effets indésirables sont notamment d’ordre infectieux.


ETAT DES CONNAISSANCES

  • Fertilité
    • Il n’y a pas de donnée publiée sur les conséquences éventuelles du golimumab sur la fertilité masculine, mais aucun effet n’a été signalé à ce jour.
    • Chez la souris mâle, le golimumab n’a pas d’effet sur la fertilité. .
  • Génotoxicité
    • Aucun test de génotoxicité n’a été effectué avec le golimumab.
    • Cependant compte tenu de sa structure (anticorps monoclonal), un effet sur le matériel génétique des spermatozoïdes n’est pas attendu.
  • Conception au cours d’un traitement paternel
    • Les données publiées concernant des enfants conçus par des hommes sous golimumab sont quasi inexistantes, mais aucun élément inquiétant n’a été signalé à ce jour.

EN PRATIQUE

  • En prévision d’une grossesse
    • Le golimumab peut être poursuivi chez un homme traité qui désire concevoir.
  • Grossesse conçue sous traitement paternel
    • Rassurer le couple quant aux conséquences du traitement paternel par golimumab sur le futur enfant.
    • Cette exposition paternelle ne justifie pas un suivi de la grossesse différent de la surveillance usuelle.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2020 - Tous droits réservés 2020 -