Fermer
Imprimer


Antiémétiques - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 12 avril 2018


1- Grossesse

  • On préférera la doxylamine (Donormyl®) ou le métoclopramide (Primpéran®).
    En France, la doxylamine n’a pas d’AMM dans les nausées et les vomissements de la grossesse, alors qu’elle en a une au Canada et aux USA.
  • Si ces options se montrent peu efficaces ou mal tolérées, l’ondansétron (Zophren®) pourra être utilisé quel que soit le terme de la grossesse.
  • Pour les autres antiémétiques, se reporter à la fiche de chaque molécule.

2- Allaitement

  • On préférera la dompéridone (Motilium®) ou le métoclopramide (Primpéran®) en cours d’allaitement.
  • En effet, leur passage dans le lait est faible et aucun événement particulier n’est rapporté chez des enfants allaités.
  • Pour les autres antiémétiques, se reporter à la fiche de chaque molécule.


Seuls quelques noms de spécialités sont mentionnés dans ce site. Cette liste est indicative et n’est pas exhaustive.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2018 - Tous droits réservés 2018 -