Fermer
Imprimer


Cystite aiguë - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 2 novembre 2017



Pour en savoir plus :

GROSSESSE

- En cas de cystite aigue gravidique, on réalisera un examen cytobactériologique des urines juste avant la mise sous traitement et un contrôle 8 à 10 jours après la fin du traitement.

- Antibiothérapie de la cystite aigue gravidique selon les recommandations de la SPILF auxquelles le CRAT a participé :

  • Antibiothérapie probabiliste
1ère intention Fosfomycine 3g PO dose unique
2ème intention Pivmecillinam 400mgx2/j PO 7 jours
3ème intention Nitrofurantoine 100mgx3/j PO 7 jours
4ème intention Cefixime 200mgx2 PO 7 jours
Ciprofloxacine 500mgx2 PO 7 jours
  • Réévaluation en fonction de l’antibiogramme
1ère intention Amoxicilline 1gx3 PO 7 jours
2ème intention Fosfomycine 3g PO dose unique
Pivmecillinam 400mgx2/j PO 7 jours
3ème intention Triméthoprime 1cp (300mg)/j à éviter avant 10 SA 7 jours
4ème intention Nitrofurantoine 100mgx3/j PO 7 jours
Cotrimoxazole "forte" 1cpx2/j PO à éviter avant 10 SA 7 jours
Augmentin® 1gx3 PO 7 jours
Cefixime ou ciprofloxacine 7 jours

- En cas de résistance à ces traitements, voir dans le site chaque antibiotique auquel le germe est sensible ou bien contacter le CRAT.


ALLAITEMENT

- En cas de résistance à ces traitements, voir dans le site chaque antibiotique auquel le germe est sensible ou bien contacter le CRAT.



Seuls quelques noms de spécialités sont mentionnés dans ce site. Cette liste est indicative et n’est pas exhaustive.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2017 - Tous droits réservés 2017 -