Fermer
Imprimer


Carbimazole / Thiamazole


Mise à jour : 22 février 2017



NEOMERCAZOLE® - THYROZOL®


Le carbimazole est un antithyroïdien de synthèse.
Il est rapidement métabolisé en thiamazole (ou méthimazole) biologiquement actif.
1 mg de carbimazole est équivalent à environ 0,60 mg de thiamazole.


ETAT DES CONNAISSANCES (cliquez ici)


EN PRATIQUE

Les posologies d’antithyroïdiens doivent être aussi faibles que possible en cours de grossesse pour éviter une hypothyroïdie fœtale, quitte à maintenir la mère en légère hyperthyroïdie.
  • En prévision d’une grossesse.
    • On préférera si possible le propylthiouracile (Propylex®).
    • En cas d’inefficacité ou de mauvaise tolérance du propylthiouracile, l’utilisation du carbimazole (ou du thiamazole) pourra éventuellement être envisagée.
  • Traiter une femme enceinte
    • Au 1er trimestre :
      • On préférera si possible le propylthiouracile (Propylex®).
      • En cas d’inefficacité ou de mauvaise tolérance du propylthiouracile, l’utilisation du carbimazole (ou du thiamazole) pourra éventuellement être envisagée.
      • Prévoir une surveillance échographique de la face, de l’appareil digestif haut et de la paroi abdominale du fœtus en cas d’utilisation du carbimazole (ou du thiamazole) au 1er trimestre (cf. Etat des connaissances).
    • Aux 2ème et/ou 3ème trimestres :
      • A ce stade de la grossesse, l’utilisation de carbimazole semble préférable à celle du propylthiouracile (Propylex®) en raison des effets indésirables hépatiques de celui-ci.
      • Maintenir la posologie de carbimazole la plus faible possible tout au long de la grossesse.
      • Prévoir une surveillance échographique de la thyroïde fœtale, même si le traitement a été institué au-delà du 1er trimestre.
      • Si le traitement est poursuivi jusqu’à l’accouchement, en informer l’équipe de la maternité pour lui permettre d’adapter l’accueil du nouveau-né. En effet, un bilan de la fonction thyroïdienne néonatale est souhaitable. (cf. Etat des connaissances).
  • Découverte d’une grossesse pendant le traitement
    • Informer la patiente quant aux effets possibles du carbimazole (ou du thiamazole) (cf. Etat des connaissances).
    • Prévoir une surveillance échographique de la face, de l’appareil digestif haut, de la paroi abdominale et de la thyroïde du fœtus en cas d’exposition au 1er trimestre de la grossesse (cf. Etat des connaissances).
    • Si un traitement antithyroïdien doit être poursuivi, le choix thérapeutique dépendra de l’âge gestationnel (cf. plus haut le paragraphe "Traiter une femme enceinte").
  • Allaitement
    • La quantité de thiamazole (métabolite actif du carbimazole) ingérée via le lait est très variable et peut être importante : l’enfant reçoit jusqu’à 19% de la dose maternelle (en mg/kg) (calcul effectué sur un faible effectif).
    • Les concentrations plasmatiques de thiamazole chez les enfants allaités représentent jusqu’à 10 % des concentrations plasmatiques adultes.
    • Aucun événement particulier n’est signalé à ce jour chez plus de 200 enfants allaités de mères recevant une dose allant jusqu’à 30 mg/j de carbimazole (soit 22,5 mg de thiamazole) et en particulier pas de retentissement sur leur fonction thyroïdienne.
    • En pratique :
      • On préfèrera utiliser le propylthiouracile (Propylex®) pendant l’allaitement en raison de son très faible passage dans le lait.
      • Cependant, l’utilisation du carbimazole (ou du thiamazole) est envisageable de préférence sans dépasser 30 mg/j de carbimazole (soit environ 20 mg de thiamazole).
      • Le médecin en charge de l’enfant appréciera l’opportunité d’un bilan thyroïdien chez celui-ci, notamment en cas de posologies maternelles élevées, de signes cliniques chez l’enfant...
  • Si une de vos patientes est exposée au carbimazole en cours de grossesse, nous vous invitons à prendre contact avec le CRAT pour contribuer à enrichir les connaissances sur ce médicament chez la femme enceinte ou allaitante :


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2017 - Tous droits réservés 2017 -