Fermer
Imprimer


Minocycline - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 7 août 2019



MYNOCINE® - PAROCLINE®


La minocycline est un antibiotique de la classe des cyclines, réservée à l’usage professionnel dentaire et à l’usage hospitalier en raison d’un risque d’hypersensibilité et d’atteintes auto-immunes (cliquez ici).
Elle est utilisée par voie orale et en poches parodontales.
Les cyclines se déposent sur les matrices calcifiées.


ETAT DES CONNAISSANCES

  • Aspect malformatif
    • Les données publiées chez des femmes enceintes exposées à la minocycline au 1er trimestre sont peu nombreuses, mais aucun élément inquiétant n’a été signalé à ce jour.
    • Par ailleurs les données sont très nombreuses et rassurantes pour d’autres cyclines au 1er trimestre de la grossesse.
  • Coloration des dents de lait
    • Les cyclines administrées au 3ème trimestre et pendant une durée d’au moins 15 jours sont susceptibles de colorer les dents de lait du futur enfant, sans hypoplasie de l’émail ni de prédisposition aux caries. En théorie ceci pourrait se produire à partir de 14 semaines d’aménorrhée mais les observations ne sont rapportées que pour des expositions au-delà de 28 semaines d’aménorrhée.
    • Ce risque ne concerne pas les dents définitives dont la calcification ne commence qu’après la naissance.

EN PRATIQUE

  • Traiter une femme enceinte
    • Au 1er trimestre, il est envisageable d’utiliser la minocycline dans le respect de ses indications.
    • Au-delà du 1er trimestre :
      • en raison du risque de coloration des dents de lait (cf. Etat des connaissances), on préférera si possible un autre antibiotique, surtout si le traitement doit être prolongé.
      • dans les situations où la minocycline présente un réel avantage, son utilisation est envisageable même au-delà du 1er trimestre, le seul risque pour l’enfant étant celui d’une coloration des dents de lait.
  • Découverte d’une grossesse pendant le traitement
    • Rassurer la patiente quant au risque malformatif de la minocycline.
  • Allaitement
    • Le passage de la minocycline dans le lait n’a été étudié que chez 2 patientes, après une dose unique :
      • dans ces conditions, la quantité de minocycline ingérée via le lait est faible : l’enfant reçoit environ 4% de la dose maternelle (en mg/kg).
    • Une coloration noire du lait a été décrite chez une patiente traitée depuis 3 semaines par minocycline (enfant non allaité).
    • Au vu de ces éléments, il est préférable de ne pas utiliser la minocycline en cours d’allaitement.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2020 - Tous droits réservés 2020 -