Fermer
Imprimer


Ofloxacine - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 2 avril 2019



Pour en savoir plus :

Traitement de l’infection urinaire basse en cours de grossesse et d’allaitement :
Cystite aiguë : grossesse et allaitement (cliquez ici)

Colonisation urinaire gravidique (bactériurie asymptomatique) (cliquez ici)


EXOCINE® - MONOFLOCET® - MONOOX® - OFLOCET® - QUINOFREE®


L’ofloxacine est un antibiotique de la classe des fluoroquinolones.
Elle est utilisée par voie orale, injectable, oculaire et auriculaire.
Par voie oculaire et auriculaire, l’exposition systémique est négligeable.


ETAT DES CONNAISSANCES

  • Aspect malformatif
    • Les données publiées chez les femmes enceintes exposées au 1er trimestre à l’ofloxacine ou à son isomère la lévofloxacine, sont nombreuses et rassurantes.
  • Aspect fœtal
    • Les données publiées chez les femmes exposées à l’ofloxacine ou à son isomère la lévofloxacine au 2ème et/ou 3ème trimestre de la grossesse sont très peu nombreuses.
    • Toutefois aucune atteinte des cartilages articulaires n’a été rapportée à ce jour chez des enfants de mères traitées par une quinolone/fluoroquinolone pendant la grossesse.

EN PRATIQUE

  • Traiter une femme enceinte
    • Par voie orale ou injectable :
      • Si une fluoroquinolone est nécessaire, on préférera si possible la ciprofloxacine mieux connue chez la femme enceinte quel que soit le terme de la grossesse.
      • Si l’ofloxacine présente un réel avantage, son utilisation est envisageable.
    • Par voie oculaire ou auriculaire :
      • L’utilisation de l’ofloxacine en collyre ou en gouttes auriculaires est possible quel que soit le terme de la grossesse, en raison de l’exposition systémique négligeable par ces voies.
  • Découverte d’une grossesse pendant le traitement
    • Rassurer quant au risque malformatif de l’ofloxacine.
  • Allaitement
    • La quantité d’ofloxacine ingérée via le lait est très faible : l’enfant reçoit environ 3% de la dose pédiatrique (en mg/kg) (calcul effectué sur un petit effectif après des prises orales).
    • Aucun évènement particulier n’est retenu à ce jour chez des enfants allaités de mères traitées par ofloxacine.
    • En conséquence :
      • Par voie orale ou injectable, l’utilisation de l’ofloxacine est envisageable chez la femme qui allaite.
      • Par voie oculaire ou auriculaire, l’utilisation de l’ofloxacine est possible en cours d’allaitement, en raison de l’exposition systémique négligeable par ces voies.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2020 - Tous droits réservés 2020 -