Fermer
Imprimer


Morniflumate = acide niflumique - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 21 février 2018



Pour en savoir plus :

NIFLUGEL® - NIFLURIL®


Le morniflumate est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) utilisé par voie orale, cutanée et rectale.


ETAT DES CONNAISSANCES (cliquez ici)


EN PRATIQUE

L’utilisation ponctuelle ou chronique de morniflumate est formellement contre-indiquée à partir du début du 6ème mois de grossesse (24 SA), quelle que soit la voie d’administration.
  • Traiter une femme enceinte
    • Jusqu’au début du 6ème mois (24 SA) : on évitera si possible la prise chronique de morniflumate (cf. Etat des connaissances).
    • Au-delà du début du 6ème mois (24 SA) : l’utilisation de morniflumate est formellement contre-indiquée, quelle que soit la voie d’administration (cf. Etat des connaissances).
    • On pourra avoir recours, quel que soit le terme de la grossesse, à d’autres antalgiques ou aux corticoïdes.
  • Découverte d’une grossesse pendant le traitement
    • Rassurer la patiente quant au risque malformatif du morniflumate.
    • Jusqu’au début du 6ème mois (24 SA) : on évitera si possible la prise chronique de morniflumate (cf. Etat des connaissances).
    • Au-delà du début du 6ème mois (24 SA) : l’utilisation de morniflumate est formellement contre-indiquée, quelle que soit la voie d’administration (cf. Etat des connaissances).
    • On pourra avoir recours, quel que soit le terme de la grossesse, à d’autres antalgiques ou aux corticoïdes.
  • Allaitement
    • En l’absence de donnée sur morniflumate et allaitement, on préférera utiliser un autre AINS chez une femme qui allaite (cliquez ici).


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2018 - Tous droits réservés 2018 -