Fermer
Imprimer


Malarone® - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 27 février 2020



Pour en savoir plus :

La Malarone® est un antipaludique composé de l’association d’atovaquone et de proguanil.
Elle s’utilise par voie orale dans le traitement préventif et curatif du paludisme.
La demi-vie d’élimination plasmatique du proguanil est de l’ordre de 19 heures et celle de l’atovaquone est de 2 à 3 jours.


ETAT DES CONNAISSANCES

  • Les données publiées chez les femmes enceintes exposées à l’association atovaquone-proguanil en cours de grossesse sont nombreuses et rassurantes.
  • L’association atovaquone-proguanil n’est pas tératogène chez l’animal.

EN PRATIQUE

Les séjours en zones d’endémie palustre sont déconseillés en cours de grossesse.
La chimioprophylaxie du paludisme est indissociable de la protection contre les piqûres de moustiques.
Pour préparer un voyage en zone tropicale : cliquez ici.
  • Grossesse
  • Allaitement
    • Il n’y a pas de donnée publiée sur Malarone® et allaitement, mais aucun événement particulier n’a été signalé à ce jour chez des enfants allaités.
    • La Malarone® est utilisée chez les enfants pesant 5 kg ou plus (cf. Recommandations aux voyageurs).
    • Au vu de ces éléments :
      • Si l’enfant allaité pèse 5 kg ou plus, la prise de Malarone® en curatif ou en prophylaxie par la mère est envisageable en cours d’allaitement, y compris s’il reçoit lui-même de la Malarone® ou une autre prophylaxie antipaludique.
      • Si l’enfant allaité pèse moins de 5 kg, on préférera suspendre l’allaitement et le reprendre 5 jours après la dernière prise de Malarone® (environ 2 demi-vies d’élimination plasmatique de l’atovaquone).
    • Rappelons que la prise d’un antipaludique par la mère ne protège pas l’enfant allaité contre le paludisme.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2020 - Tous droits réservés 2020 -