Fermer
Imprimer


Doxylamine


Mise à jour : 21 décembre 2016



Pour en savoir plus :

DONORMYL® - LIDENE® - NOCTYL®


La doxylamine est un antihistaminique H1 sédatif.
Ses effets indésirables sont notamment atropiniques.
Elle est utilisée dans les troubles du sommeil.
Au Canada et aux USA une spécialité à base de doxylamine a une AMM dans les nausées et vomissements de la grossesse (20 mg le soir plus 10 mg le matin et l’après-midi si nécessaire). La doxylamine n’a pas l’AMM dans cette indication en France.


ETAT DES CONNAISSANCES

  • Aspect malformatif
    • La doxylamine est l’hypnotique et l’antiémétique le mieux connu en début de grossesse. En effet, les données publiées chez les femmes enceintes exposées au 1er trimestre sont très nombreuses et rassurantes.
  • Aspect néonatal
    • A ce jour, aucun effet néonatal atropinique ou sédatif n’a été rapporté lors d’expositions à la doxylamine en fin de grossesse, mais les données publiées sont peu nombreuses.

EN PRATIQUE

  • En prévision d’une grossesse
    • Il n’est pas justifié de remplacer ou d’arrêter la doxylamine.
  • Traiter une femme enceinte
    • L’utilisation de la doxylamine est possible quel que soit le terme de la grossesse.
    • Dans les nausées et vomissements, la doxylamine peut être utilisée à la posologie de 20 mg le soir, plus 10 mg le matin et l’après-midi si nécessaire, quel que soit le terme de la grossesse.
  • Découverte d’une grossesse pendant le traitement
    • Rassurer la patiente quant au risque malformatif de la doxylamine.
    • Dans l’insomnie ainsi que dans les nausées et vomissements, si un traitement doit être poursuivi, la doxylamine peut être utilisée quel que soit le terme de la grossesse.
  • Allaitement
    • Il n’y a pas de donnée publiée sur doxylamine et allaitement.
    • La doxylamine a des propriétés sédatives et atropiniques. De plus, sa demi-vie d’élimination est longue (10 heures chez l’adulte).
    • Au vu de ces éléments, il est préférable d’utiliser un autre hypnotique pendant l’allaitement. Pour les alternatives, cliquez ici.


Seuls quelques noms de spécialités sont mentionnés dans ce site. Cette liste est indicative et n’est pas exhaustive.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Tel/fax : ++33 (0)143412622
- Ligne téléphonique réservée au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2016 - Tous droits réservés 2016 -