Fermer
Imprimer


Antiglaucomateux - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 27 novembre 2017



  • Il est primordial de maintenir une thérapeutique du glaucome efficace chez la femme enceinte ou allaitante de manière à ne pas mettre en jeu son pronostic visuel.
  • D’une manière générale :
    • On choisira lorsque cela est possible une spécialité ophtalmique sous forme « gel » ou « LP », qui minimise l’exposition systémique par rapport aux collyres « simples ».
    • L’absorption systémique peut être réduite en comprimant l’angle interne de l’œil immédiatement après l’instillation.

1- Grossesse

- En 1ère intention, une ou plusieurs molécules parmi les classes suivantes peuvent être utilisées par voie oculaire, quel que soit le terme de la grossesse :

- En deuxième intention, les traitements suivants peuvent être utilisés quel que soit le terme de la grossesse :

2- Allaitement

- Les molécules suivantes peuvent être utilisées par voie oculaire en cours d’allaitement :

  • Inhibiteur de l’anhydrase carbonique
  • Bêta-bloquant
    • Timolol (Geltim® LP, Timoptol LP®,...) (cliquez ici).
  • Analogue de prostaglandine F2alpha


Seuls quelques noms de spécialités sont mentionnés dans ce site. Cette liste est indicative et n’est pas exhaustive.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2018 - Tous droits réservés 2018 -