Fermer
Imprimer


Anesthésie dentaire - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 4 mars 2016



Pour en savoir plus :

  • Les anesthésiques locaux injectables
    • Trois anesthésiques sont utilisés en anesthésie dentaire : l’articaïne, la lidocaïne et la mépivacaïne.
    • Leurs concentrations plasmatiques sont très faibles dans ce contexte d’utilisation.
    • Ils sont utilisés seuls ou en association à un vasoconstricteur.
  • Les vasoconstricteurs
    • Deux vasoconstricteurs sont utilisés en anesthésie dentaire :
      l’adrénaline (= épinéphrine) et la noradrénaline (= norépinéphrine).
    • Ils augmentent la durée et l’intensité de l’anesthésie locale.
    • Les quantités de vasoconstricteurs utilisées sont très faibles.

EN PRATIQUE

  • En cours de grossesse
    • On pourra utiliser la lidocaïne, l’articaïne et la mépivacaïne pour une anesthésie dentaire quel que soit le terme de la grossesse.
    • Si nécessaire, on pourra leur associer de l’adrénaline.
  • Allaitement
    • La réalisation d’une anesthésie dentaire, avec ou sans vasoconstricteur, est possible en cours d’allaitement.

ETAT DES CONNAISSANCES



CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : ++33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2017 - Tous droits réservés 2017 -