Fermer
Imprimer


Gabapentine dans la douleur neuropathique - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 9 décembre 2016



Pour en savoir plus :

  • En prévision d’une grossesse
    • Il n’est pas justifié de remplacer ou d’arrêter la gabapentine.
  • En cours de grossesse
    • L’utilisation de la gabapentine est envisageable quel que soit le terme de la grossesse.
    • Rassurez la patiente quant au risque malformatif de la gabapentine.
    • En cas de poursuite de la gabapentine jusqu’à l’accouchement, les intervenants prenant en charge le nouveau-né en seront avertis.
  • Allaitement
    • La quantité de gabapentine ingérée via le lait est faible (de 1 à 4% de la dose maternelle en mg/kg).
    • Chez les enfants allaités, les concentrations plasmatiques de gabapentine sont indétectables ou très faibles (mesures effectuées sur un petit effectif d’une dizaine d’enfants).
    • Aucun évènement particulier n’est retenu chez les enfants allaités (petit effectif).
    • Compte tenu de ces données, l’utilisation de la gabapentine est envisageable chez une femme qui allaite lorsqu’un traitement de la douleur neuropathique mieux connu en cours d’allaitement ne convient pas (cliquez ici).