ACCUEIL
RETOUR


IMPRIMER
MEDICAMENTS
Recherche : motilium ------- Résultat -> Dompéridone - Grossesse et allaitement


Dompéridone - Grossesse et allaitement

Mise à jour : 8 juillet 2021



MOTILIUM®


La dompéridone est un antiémétique antagoniste de la dopamine.


ETAT DES CONNAISSANCES

  • Les données publiées chez les femmes enceintes exposées à la dompéridone, en particulier au 1er trimestre de la grossesse, sont très nombreuses et rassurantes.

EN PRATIQUE

  • Traiter une femme enceinte
    • L’utilisation de la dompéridone est possible quel que soit le terme de la grossesse.
  • Découverte d’une grossesse pendant le traitement
    • Rassurer la patiente quant au risque malformatif de la dompéridone.
    • Si un antiémétique doit être maintenu, la poursuite de la dompéridone est possible.
  • Allaitement
    • La quantité de dompéridone ingérée via le lait est très faible : l’enfant reçoit (en mg/kg) moins de 0,1% de la dose maternelle (en mg/kg).
    • Aucun évènement particulier n’est retenu à ce jour chez de très nombreux enfants allaités de mères sous dompéridone.
    • Au vu de ces éléments :
      • Dans les nausées et vomissements : l’utilisation de la dompéridone est possible chez la femme qui allaite.
      • Dans l’insuffisance de production lactée :
        • Il s’agit d’une utilisation hors AMM, avec des risques potentiels cardiaques chez la mère à posologie élevée (> 30 mg/jour) (cf. Information HAS).
        • Sur des effectifs restreints, la prise de 30 mg/j de dompéridone pendant 7 à 28 jours, améliorerait la production lactée chez des mères d’enfants prématurés et grands prématurés qui ne tètent pas encore et dont les mères tirent leur lait. Aucun effet indésirable n’est rapporté chez ces enfants.
        • Dans d’autres contextes (posologies, durées des prises et âge gestationnel des enfants différents), aucune étude bien menée n’a mesuré l’efficacité de la dompéridone pour améliorer la production de lait.
        • La dompéridone ne doit pas se substituer à une évaluation clinique et des conseils médicaux adaptés sur les facteurs qui peuvent impacter la production de lait et peuvent être modifiés (tétées efficaces et fréquentes, stimulation adaptée de la lactation …).

Seuls quelques noms de spécialités sont mentionnés dans ce site. Cette liste est indicative et n’est pas exhaustive.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2020 - Tous droits réservés 2020 -

Recherche autre médicament :

Par saisie


 
Par ordre alphabétique
  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
  BIBLIOGRAPHIE