Fermer
Imprimer


Econazole - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 4 novembre 2019



DERMAZOL® - FONGILEINE® - GYNO-PEVARYL® - GYNOPURA® - MYCOAPAISYL® - MYLEUGYNE® - MYCOSEDERMYL® - PEVARYL®


L’éconazole est un antifongique de la famille des imidazolés.
Il est utilisé par voie cutanée et vaginale.
Le passage systémique est faible par ces voies d’administration.


ETAT DES CONNAISSANCES

  • Les données publiées chez les femmes enceintes exposées à l’éconazole sont peu nombreuses et concernent essentiellement les 2ème et 3ème trimestres de grossesse, mais rien d’inquiétant n’est rapporté à ce jour.


Pictogrammes sur les boîtes de médicaments : le CRAT n’est pas d’accord.


EN PRATIQUE

  • Traiter une femme enceinte
    • Dans les mycoses vaginales :
      • On préférera utiliser le clotrimazole ou le miconazole, antifongiques vulvo-vaginaux les mieux connus en cours de grossesse.
      • Si ces options ne conviennent pas, l’utilisation de l’éconazole est envisageable en cours de grossesse, en particulier au-delà du 1er trimestre.
    • Dans les mycoses cutanées :
      • On préférera utiliser le miconazole ou le kétoconazole, antifongiques cutanés les mieux connus en cours de grossesse.
      • Si ces options ne conviennent pas, l’utilisation de l’éconazole est envisageable en cours de grossesse, en particulier au-delà du 1er trimestre.
  • Découverte d’une grossesse pendant le traitement
    • Rassurer la patiente quant au risque malformatif de l’éconazole.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2020 - Tous droits réservés 2020 -