Fermer
Imprimer


Erythromycine - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 6 mai 2019



Pour en savoir plus :

EGERY® - ERY® - ERYFLUID® - ERYTHROCINE® - ERYTHROGEL®


L’érythromycine est un antibiotique de la famille des macrolides.
Elle est utilisée par voie orale, intraveineuse et cutanée.
Un risque de sténose du pylore est évoqué chez les nouveau-nés directement traités par érythromycine.


ETAT DES CONNAISSANCES

  • Les données publiées chez les femmes exposées à l’érythromycine en cours de grossesse sont très nombreuses et rassurantes.
  • La fréquence des sténoses du pylore n’est pas augmentée chez les nouveau-nés exposés in utero à l’érythromycine.
  • Le passage placentaire de l’érythromycine semble très faible (environ 7% sur cotylédon humain in vitro et de l’ordre de 3% in vivo).

EN PRATIQUE

  • Traiter une femme enceinte
    • L’érythromycine peut être utilisée quel que soit le terme de la grossesse.
  • Découverte d’une grossesse pendant le traitement
    • Rassurer la patiente quant au risque malformatif de l’érythromycine.
  • Allaitement
    • La quantité d’érythromycine ingérée via le lait est très faible : l’enfant reçoit environ 2% de la dose pédiatrique (en mg/kg).
    • Une publication fait état d’une vingtaine d’enfants allaités sans effet indésirable notable.
    • L’usage de l’érythromycine en cours d’allaitement est très répandu, et à ce jour, aucun élément ne permet de confirmer un risque d’apparition de sténose du pylore chez les enfants allaités par des mères traitées par érythromycine.
    • Au vu de ces éléments, l’utilisation de l’érythromycine est possible chez une femme qui allaite.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2020 - Tous droits réservés 2020 -