Fermer
Imprimer


Prégabaline - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 29 juin 2022



LYRICA®


La prégabaline est utilisée dans le traitement de la douleur neuropathique, du trouble anxieux généralisé et de l’épilepsie.
Ses effets indésirables sont notamment de type sédatif.

La prescription de prégabaline s’effectue sur une ordonnance sécurisée.


ETAT DES CONNAISSANCES

  • Aspect malformatif
    • Les données publiées chez les femmes enceintes exposées à la prégabaline au 1er trimestre de la grossesse sont très nombreuses.
    • Un risque augmenté de malformations congénitales majeures a été évoqué mais ne peut être retenu à ce jour.
    • La prégabaline n’est pas tératogène chez l’animal.
  • Aspect fœtal et néonatal
    • La prégabaline passe le placenta. Les concentrations plasmatiques maternelles et néonatales sont équivalentes.
    • Aucun effet foetal et/ou néonatal particulier attribuable au traitement n’a été signalé à ce jour an cas d’exposition à la prégabaline au 2ème et/ou 3ème trimestres de la grossesse.
    • Si la prégabaline est poursuivie jusqu’à l’accouchement, compte tenu de ses propriétés pharmacologiques, un effet sédatif est en théorie susceptible de se manifester chez le nouveau-né.
  • Aspect neurodéveloppemental
    • A ce jour, l’exposition in utero à la prégabaline n’entraîne pas de répercussion neurodéveloppementale particulière chez plus de 3000 enfants dont l’âge moyen varie entre 3,5 et 6 ans.
      Pour au moins la moitié d’entre eux, il s’agit d’expositions limitées au 1er trimestre de la grossesse.

EN PRATIQUE



CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2020 - Tous droits réservés 2020 -