Fermer
Imprimer


Budésonide - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 13 décembre 2019



Pour en savoir plus :

ACORSPRAY® - CORTIMENT® - ENTOCORT® - MIFLONIL® - MIKICORT® - NOVOPULMON® - PULMICORT® - RHINOCORT®


Le budésonide est un corticoïde (glucocorticostéroïde) utilisé par voie orale, inhalée (éventuellement associé au formotérol) et nasale.
Quelle que soit la voie d’administration, les concentrations plasmatiques de budésonide sont faibles. De ce fait, ses effets indésirables systémiques sont rares à posologie usuelle.


ETAT DES CONNAISSANCES

  • Les données publiées chez les femmes enceintes traitées par budésonide sont très nombreuses et rassurantes.

EN PRATIQUE

Chez la femme enceinte, l’asthme doit être traité aussi efficacement qu’en dehors de la grossesse. En effet, un asthme mal équilibré en cours de grossesse peut avoir un effet délétère sur le foetus.
Penser à vacciner une femme enceinte asthmatique contre la grippe saisonnière lorsque la grossesse couvre tout ou partie de la période d’épidémie.
  • En prévision d’une grossesse
    • Une consultation pré-conceptionnelle est souhaitable, afin de s’assurer du bon équilibre thérapeutique de la pathologie avant la grossesse.
    • Il n’est pas justifié de remplacer ou d’arrêter le budésonide, quelle que soit la voie d’administration.
  • Traiter une femme enceinte
    • Le budésonide peut-être utilisé à posologie efficace, quels que soient le terme de la grossesse, la voie d’administration et la durée du traitement.
  • Découverte d’une grossesse pendant le traitement
    • Rassurer la patiente quant au risque malformatif du budésonide.
    • Le budésonide peut être poursuivi à posologie efficace, quels que soient le terme de la grossesse, la voie d’administration, et la durée du traitement.
  • Allaitement
    • Le quantité de budésonide ingérée via le lait est très faible : l’enfant reçoit moins de 1% de la dose maternelle (en mg/kg).
    • Chez les enfants allaités de mères sous budésonide, les concentrations plasmatiques de budésonide sont indétectables.
    • Au vu de ces données, l’utilisation du budésonide est possible en cours d’allaitement, quelle que soit la voie d’administration.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2020 - Tous droits réservés 2020 -