Fermer
Imprimer


Bêtabloquants et allaitement


Mise à jour : 8 février 2021



Pour en savoir plus :

EN PRATIQUE

  • Dans les indications de cardiologie (HTA, troubles du rythme...)
  • Dans la migraine
    • Le propranolol peut être utilisé pendant l’allaitement.
  • Dans le glaucome et l’hypertonie intraoculaire
    • Par voie oculaire, le timolol peut être utilisé pendant l’allaitement.
      • On choisira si possible une spécialité ophtalmique « gel » ou « LP » qui minimise l’exposition systémique par rapport aux collyres « simples ».
      • L’absorption systémique peut être réduite en comprimant l’angle interne de l’œil immédiatement après l’instillation.

ETAT DES CONNAISSANCES

  • Pour ces 3 médicaments, la quantité de bêtabloquant reçue par l’enfant via le lait est très faible :
    • moins de 1% de la dose maternelle (en mg/kg) pour le propranolol et le labétalol.
    • environ 10% de la dose ophtalmologique maternelle (en mg/kg) pour le timolol en collyre « simple », ce qui représente une quantité très faible.
  • Aucun événement particulier n’a été signalé à ce jour chez des enfants allaités de mères recevant l’un de ces traitements.