Fermer
Imprimer


Acide valproïque - Grossesse et allaitement


Mise à jour : 26 mars 2019



Pour en savoir plus :

DEPAKINE® - DEPAKOTE® - DEPAMIDE® - MICROPAKINE®


L’acide valproïque ou valproate (DEPAKINE® - MICROPAKINE®) est utilisé dans le traitement de l’épilepsie.
Le divalproate de sodium (DEPAKOTE®) et le valpromide (DEPAMIDE®) sont utilisés dans les troubles bipolaires et se métabolisent tous les deux en acide valproïque.
Les données et la conduite à tenir présentées ci-dessous sont valables de façon identique pour ces différentes molécules qui seront regroupées sous l’appellation « acide valproïque ».

Décembre 2014
L’Agence européenne du médicament a entériné un avis que le CRAT défend depuis 2004 : « Le valproate ne doit pas être prescrit aux filles, aux adolescentes, aux femmes en âge de procréer et aux femmes enceintes, sauf en cas d’inefficacité ou d’intolérance à toutes les autres alternatives médicamenteuses » (cliquez ici).

Mai 2015
Renforcement des conditions de prescription et de délivrance - ANSM (cliquez ici).

Juillet 2017 / Mai 2018
Des mesures de contre-indications successives ont été prises dans le domaine de la psychiatrie en France, puis dans l’épilepsie en Europe :
« Le divalproate de sodium (DEPAKOTE®) et le valpromide (DEPAMIDE®) sont désormais contre-indiqués chez les femmes enceintes et chez les femmes en âge de procréer n’utilisant pas une contraception efficace » (cliquez ici).
« Dans l’épilepsie, le valproate est contre-indiqué pendant la grossesse sauf s’il n’existe pas d’alternative thérapeutique appropriée, et chez les femmes en âge de procréer sauf en cas d’inefficacité ou d’intolérance aux autres traitements et si toutes les conditions du programme de prévention de la grossesse sont respectées » (cliquez ici).


ETAT DES CONNAISSANCES (cliquez ici)


EN PRATIQUE

L’acide valproïque a les effets tératogènes et neurodéveloppementaux les plus importants parmi les anticonvulsivants et les thymorégulateurs disponibles à ce jour.

Toutes les mesures doivent être mises en œuvre pour éviter une grossesse sous acide valproïque.

  • Acide valproïque dans l’épilepsie (cliquez ici).
  • Acide valproïque/divalproate/ valpromide dans les troubles bipolaires (cliquez ici).
  • Allaitement et acide valproïque/divalproate/ valpromide (cliquez ici).


Seuls quelques noms de spécialités sont mentionnés dans ce site. Cette liste est indicative et n’est pas exhaustive.


CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Fax : +33 (0)144735395
- Réservé au corps médical.
www.lecrat.fr


Copyright CRAT 2020 - Tous droits réservés 2020 -