Fermer
Imprimer


Douleurs neuropathiques pendant la grossesse


Mise à jour : 26 juin 2020



Pour en savoir plus :

L’approche du symptôme douloureux chez la femme enceinte doit être la même qu’en dehors de la grossesse (les antalgiques utilisés lors de l’accouchement ne sont pas traités ici).

Rappelons qu’en cas d’exploration d’une douleur, aucun examen d’imagerie médicale standard n’est contre-indiqué durant la grossesse, quel qu’en soit le terme (cf. Imagerie).


  • L’utilisation du TENS est envisageable quel que soit le terme de la grossesse, sauf sur l’abdomen (cliquez ici).
  • Les molécules suivantes peuvent être utilisées en cours de grossesse (ordre alphabétique) :
    • Les mieux connues sont :
    • Viennent ensuite (ordre alphabétique) :
      • la carbamazépine (Tégrétol®) après 10 semaines d’aménorrhée (cliquez ici) : risque notamment de spina bifida pour les expositions avant 10 semaines d’aménorrhée.
      • la gabapentine (Neurontin®) (cliquez ici).
      • la lidocaïne en emplâtre (Versatis®) (cliquez ici).